Programme offert par Jean Dominique Michel – Entretenir sa résilience et sa salutogenèse

,

A offrir autour de nous… L’anthropologie est aussi un sport de combat 🙂

Master Class en cinq modules
Ce programme est librement accessible pour toute personne intéressée à entretenir sa résilience et sa salutogenèse.

Inscription gratuite : https://www.jdmichel.com/offers/VuAzSqY7/checkout

Module 1 : les principes de la salutogenèse
Module 2 : déjouer le business de la peur
Module 3 : transformer le stress et la colère en énergie vitale
Module 4 : vivre pleinement
Module 5 : faire face à la dérive totalitaire

De la corruption institutionnelle à la fraude scientifique en passant par la négation des bonnes pratiques en santé publique, Jean-Dominique Michel a été le premier à avoir analysé le décalage entre la réalité de l’épidémie et les discours des autorités politiques et sanitaires.

Test de personnalité (humour)

, , ,

Quel homme ou femme politique es-tu ? Dictateur féroce, leader politique ou président humaniste ? Réponds aux 21 questions et découvre quel homme ou femme politique tu peux être. Coche le signe qui te corresponds (%, €, £, $) pour chaque question et comptabilise-les.

LIRE LA SUITE

Bien-être au quotidien : j’ai testé « les bonhommes allumettes »

,

Une relation ou une situation m’interpelle et je souhaite ce qu’il y a de mieux… Voici une technique simple et symbolique : les bonhommes allumettes ! Elle ne me prend que quelques minutes. Des crayons, une feuille, une paire de ciseaux… et c’est parti !

Cette technique a été créée en 1993 par Jacques Martel, formateur, auteur, conférencier, maître Reiki et praticien en reconnexion.

Elle me permet :

  • de me libérer de mes dépendances, de mes peurs et de mes attachements conscients ou inconscients ;
  • d’avoir plus de détachement envers une personne ou une situation et de développer davantage d’Amour inconditionnel.

Il en résulte un bien-être au quotidien.

LIRE LA SUITE

Solaris : le réseau humain en plein essor

,

Solaris se développe sur le département de la Dordogne. Depuis le 20 octobre, il y a eu la création de 28 cellules réparties sur l’ensemble du territoire départemental.

Le mouvement s’exporte à l’international dans plus de quinze pays. En France, c’est 18 200 inscrits sur le canal national de Solaris. L’Internet humain commence à prendre forme progressivement, et des projets naissent un peu partout sur le territoire.

Le réseau humain s’interconnecte dans le partage des savoir-faire, dans l’entraide et la recherche de solutions locales, et part à l’aventure pour découvrir des projets qui inspirent.

LIRE LA SUITE

Pourquoi on aime les groupes de parole

, ,

Qui n’a jamais été tenté d’intégrer l’un de ces espaces de partages privilégiés que sont les groupes de parole ?

Qu’ils soient autonomes et indépendants ou bien encadrés par un professionnel conventionné, ces groupes répondent au même besoin : échanger, s’écouter, s’exprimer en toute authenticité dans un contexte bienveillant et respectueux. Leur foisonnement actuel traduit sans doute la difficulté de vivre une période marquée par les déchirements sociaux, amicaux et familiaux. Alors que nous sommes sanitairement incités à communiquer, manger, aimer, travailler à distance, les groupes de paroles réunissent, confrontent, harmonisent des êtres humains en quête de sens et de lien. C’est le cas d’Inspir, à Périgueux.

LIRE LA SUITE

Solaris : l’autonomie citoyenne à l’échelle locale

,

Imaginons que, demain, plus rien ne fonctionne. Quelles sont alors nos ressources ? La réponse apportée par le réseau Solaris s’est répandue comme une traînée de poudre et ne cesse de faire des émules.

LIRE LA SUITE

Pour ou contre ?

,

Et si l’on dépassait cette question obtuse pour découvrir ce qui nous met debout ?

Question binaire s’il en est, qui ne laisse que peu de place à l’opinion et sa complexité. Notre société nous pousse de plus en plus à faire des choix « pour ou contre », si possible rapidement, en ne disposant généralement que d’une information parcellaire. Car oui, l’information doit, elle aussi, aller de plus en plus vite, et intégrer sa complexité demande du temps… que la société ne nous offre plus.

LIRE LA SUITE