Soutien à Perronne : le cri du cœur de Nassima, médecin à Marseille

,

« Le grand remplacement, ce n’est pas les Arabes, c’est les robots ! » Nassima dénonce l’avènement d’une médecine déshumanisée, asservie au prestige, au pouvoir et au profit.

VOIR LA VIDÉO

Christian Perronne acclamé par une foule venue le soutenir avant son audience.

,

Le professeur Christian Perronne sortant du métro, station volontaires, avant de se rendre à son audience devant la chambre disciplinaire du Conseil régional de l’ordre des Médecins d’Île-de-France au 9, Rue Borromée, 75015 Paris.

La chambre disciplinaire de première instance d’Île-de-France de l’Ordre des médecins a auditionné le professeur suite à deux plaintes déposées en 2020 . La première par le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) concernant les interventions médiatiques du professeur Perronne au sujet de la covid 19, et la deuxième par le Dr Nathan Peiffer-Smadja, estimant que l’article 56 du code de déontologie qui dispose que « les médecins doivent entretenir entre eux des rapports de bonne confraternité », aurait été violé.

VOIR LA VIDÉO