Soirée CONTES DE SAGESSE

Soirée Contes de Sagesse

à partir de 10 ans et bien plus !

VENDREDI 17 JUIN 2022 à 20H à la salle des fêtes de Ligueux (24)

Organisé par l’association Aspir’a, au profit de L’Heureux-Nifleur 24, nouveau média indépendant en Dordogne

Participation libre
Boissons et pâtisseries sur place

Inscription par email à LHN24@protonmail.com

Info à partager, merci !


Faire un don à LHN24 : 3 solutions

  1. HELLOASSO : https://www.helloasso.com/associations/aspir-a/formulaires/1
  2. par chèque à l’ordre « Aspir’a », envoi : Association Aspir’a BP 80123 24005 PÉRIGUEUX
  3. par virement bancaire à l’association ASPIR’A – BIC : CMCIFRPPXXX – IBAN : FR76 1005 7191 2900 0205 8420 156

Abonnement numérique ou désabonnement LHN24 en écrivant à LHN24@protonmail.com

Écoresponsabilité bien ordonnée…

,

Comme toute entreprise, l’aventure de L’Heureux-Nifleur24 présente un impact écologique que l’équipe a décidé d’évaluer.

Impression papier, usage du numérique, déplacements, distributions… Nous savions qu’en réalisant un journal « papier », nous allions générer un certain coût écologique et énergétique, mais dans quelle mesure ? Avec quelles alternatives ? Quelle compensation ? C’est ce que nous avons cherché à savoir.

LIRE LA SUITE

EDITO – décembre 2021

,

La gestion de la crise sanitaire et la communication qui y est associée sont- elles vraiment transparentes ? Le doute continue de s’immiscer dans les consciences citoyennes auprès d’une population se sentant chaque jour plus concernée.

L’Heureux-Nifleur24, journal émergent, pose sa réflexion sur la crise sanitaire et souhaite étendre ses questionnements à la politique de santé publique telle qu’elle est menée actuellement.

LIRE LA SUITE

EDITO – novembre 2021

,

La création d’un média indépendant, et d’un journal « papier » qui plus est, dans un contexte où l’information ne prend plus le temps d’être complète et éclairante, suscite beaucoup d’intérêt et de questionnements. Plus tard, nous pourrons sans doute dire que nous ne savions pas que c’était impossible, alors nous l’avons fait. Car tout pousse aujourd’hui ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de réfléchir et « sentir », qu’il faut équilibrer, rétablir, et même soigner quelque chose. Et oui, soigner, justement, car c’est précisément là que notre humanité profonde nous appelle : dans son besoin essentiel de prendre soin, de soi, des autres, de sa communauté, de son espèce. Un bien commun devenu aussi rare et précieux que nos meilleures truffes.

LIRE LA SUITE